Historique

Historique

Pharmaciens Sans Frontières Suisse est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) fondée en 1992 à l’initiative de pharmaciens romands. Elle fait partie du mouvement Pharmaciens Sans Frontières, internationalisé en 1994 avec la création de Pharmaciens Sans Frontières Comité International.


1985 : Création du premier comité Pharmaciens Sans Frontières en France


Pharmaciens Sans Frontières est née en 1985, créée par cinq pharmaciens de la région de Clermont-Ferrand. L’idée était à l’époque de récupérer les médicaments non utilisés (MNU) en France pour en faire profiter les populations des pays pauvres. Il apparaît toutefois assez rapidement lors des premières missions en Afrique que les médicaments non utilisés (MNU) en France ne sont pas adaptés aux pathologies des pays en développement (PED) et que le personnel de santé local n’en maîtrise par conséquent pas l’utilisation.


1987 - 1990 : De l’initiative de Bamako à la naissance de Politiques Pharmaceutiques Nationales dans les PED

L’OMS, l’UNICEF et trente-cinq ministres africains se réunissent à Bamako (Mali) pour définir une stratégie -l’Initiative de Bamako- qui permettrait à toutes les populations d’avoir accès aux Médicaments Essentiels (Liste OMS d’environ 300 molécules pouvant soigner 98% des maladies). L’initiative de Bamako propose un cadre commun pour tous les pays le souhaitant, concernant la mise en place de circuits nationaux d’approvisionnement et de distribution de Médicaments Essentiels.


Ils mettent en place :

  • une Liste Nationale de Médicaments Essentiels, basée sur la liste modèle OMS et adaptée aux pathologies du pays et à la formation du personnel sanitaire
  • une Centrale Nationale d’approvisionnement en Médicaments Essentiels (génériques pour la plupart) qui regroupe les commandes des Dépôts Régionaux qui fournissent les structures de santé
  • un système de recouvrement des coûts impliquant la communauté dans la gestion de son Centre de Santé en fonction de ses moyens, l’enjeu étant de recouvrer suffisamment de fonds pour renouveler les stocks de Médicaments Essentiels du Centre.


1990 : Création de PSF Genève


La même année, une première antenne helvétique se créée à Genève, sous l’impulsion de quelques pharmaciens romands. Très vite, des comités similaires voient le jour en Suisse, notamment à Neuchâtel et au Tessin. A ses débuts, PSF demandait aux personnes de rapporter leurs médicaments à leur pharmacien. Tandis que les médicaments périmés étaient détruits, beaucoup de MNU ont ainsi été récupérés et apportés à ceux qui en avaient besoin.


1992 : Création de PSF Suisse


Les comités régionaux de PSF en Suisse sont dissouts pour donner naissance au comité national Pharmaciens Sans Frontières Suisse. Depuis cette date, PSF Suisse réalise des actions sous forme de parrainage dans différents hôpitaux et dispensaires du monde. Elles consistent en un apport ponctuel en médicaments et un soutien médical dans les régions d’intervention.


1994 : Professionnalisation du mouvement avec la création du Comité International


Devant une demande croissante de l’expertise de pharmaciens dans des programmes d’envergure, le comité International PSF est créé en 1994. Il s’appuie sur un personnel salarié au siège, des volontaires expatriés en permanence sur le terrain et de nombreux personnels locaux.
Une Charte du Mouvement Pharmaciens Sans Frontières, à laquelle obéissent les associations labellisées PSF, est également créée. Elle définit des principes d’éthique humanitaire, qui portent notamment sur le refus de toute discrimination, le respect des principes directeurs applicables aux dons de médicaments de l’OMS et une politique de développement durable qui vise l’autonomie des bénéficiaires. Pour consulter la Charte, cliquez ici: Charte du mouvement PSF International.pdf

 

1999: Charte éthique de l'aide humanitaire

Des rapports sur les problèmes causés par les dons de médicaments commencent à circuler parmi les organismes gouvernementaux, intergouvernementaux et non-gouvernementaux de l’aide humanitaire. Ceci mènera progressivement tous les comités PSF dans le monde à abandonner l’envoi de MNU.

PSF Suisse, à l’instar de plusieurs organisations humanitaires telles que le Comité International de la Croix Rouge, le Haut Commissariat pour les Réfugiés ou Médecins Sans Frontières reconsidère donc sa politique en matière d’envoi de médicaments. Elle s'engage à suivre les Principes directeurs en matière de dons de médicaments édictés par l'Organisation Mondiale de la Santé, sorte de Charte éthique de l’aide humanitaire dans le domaine du médicament. Pour consulter le document, cliquez ici: Principes directeurs OMS - dons médicaments.pdf


2007 : Concentration de PSF Suisse sur des missions à long-terme


Alors que PSF Suisse s’était investie jusqu’à cette date dans des missions ponctuelles, elle décide de concentrer ses forces et ses moyens sur des missions à long-terme, en accord avec la Charte du Mouvement PSF. Dès lors, il ne s’agit plus seulement d’apporter une aide en médicaments, mais également de privilégier le soutien technique, la formation et le renforcement des capacités locales, afin d’obtenir à terme l’autonomie des structures soutenues.


Aujourd’hui : une nécessité mondiale


Seules associations européennes spécialisées en pharmacie humanitaire d’urgence et de développement, les associations nationales PSF sont constamment sollicitées pour apporter leur appui à la gestion de la partie pharmaceutique des programmes sanitaires. Depuis 2009, le projet PSF International est porté par l'ONG française ACTED qui poursuit les engagements de PSF, en oeuvrant à l'accès des populations du Sud à des soins et à des médicaments de qualité. La compétence des pharmaciens reste au coeur du projet PSF, un projet qui couvre aujourd'hui d'autres domaines d'action en lien avec l'accès à la santé : construction et réhabilitation d'infrastructures sanitaires et de santé, formation à la santé, activités de prévention VIH-Sida, promotion de l'accès aux soins des populations isolées et vulnérables.