Projet «Accès à la santé pour tous: en Suisse aussi!»

Projet «Accès à la santé pour tous: en Suisse aussi!»

Depuis fin 2009, PSF Suisse cherche à améliorer l’accès aux traitements médicamenteux des sans-papiers et personnes en situation de précarité résidant sur le territoire suisse. Pour ce faire, notre association collabore étroitement à la Plateforme nationale pour les soins médicaux aux sans-papiers et a notamment mis sur pieds un pôle Internet d’échange de médicaments.

Objectifs

Finalité: 

Améliorer l’accès aux traitements médicamenteux disponibles des sans-papiers et personnes en situation de précarité résidant sur l'ensemble du territoire hélvétique.

Objectifs spécifiques: 

Améliorer l’approvisionnement de médicaments des centres de soins membres de la Plate-forme nationale pour les soins médicaux aux sans-papiers.


Cet objectif concerne à la fois les médicaments de 1er recours et les médicaments de conseil.


Activités :

 

  • Mise en place d’un outil informatique d’échange de médicaments entre les centres de soins médicaux aux sans-papiers.

 

  • Mise en place de partenariats avec certaines industries du médicament, afin d’obtenir des dons ou des offres de produits à prix réduits.

 

Améliorer le tri de médicaments non utilisés et augmenter ainsi leur disponibilité pour les centres de soins médicaux aux sans-papiers.


Pour ce faire, PSF Suisse cherche à améliorer la qualité de l’organisation du tri de médicaments non utilisés collectés.

Activités :

 

  • Mobiliser le réseau de pharmaciens de PSF-CH.
  • Dispenser des formations et informations concernant le tri de médicaments non utilisés (MNUs) auprès des pharmaciens ressources.
  • Assurer un nombre minimum de pharmaciens ressource volontaires pour le tri des médicaments non utilisés (MNUs) collectés par les pharmacies ressource.
  • Faciliter la gestion et la coordination des ressources humaines bénévoles pour les centres de soin

 

Réalisations: 

1) Amélioration de l’approvisionnement en médicaments

1.1) Individualisation des besoins des centres de santé avec diagnostic individualisé et définition du plan de travail individualisé

Les centres du réseau de la Plateforme qui le souhaitaient (7) ont été évalués par un pharmacien PSF-CH spécialiste en santé publique afin d’estimer et d’organiser l’aide à apporter. Une synthèse a été réalisée dans le but de planifier l’aide requise individuellement par centre, en réseau, ponctuellement et sur le long terme.

1.2) Recrutement de pharmaciens bénévoles pour améliorer la gestion et le tri de médicaments


Les compétences des pharmaciens ont été recherchées dans le but de rationnaliser le stock de médicaments, d’organiser le rangement ainsi que d’améliorer l’usage rationnel du médicament.

PSF-CH a  recruté deux pharmaciens-bénévoles pour intervenir dans un centre de santé à raison d’une à deux demi-journée par semaine.

PSF-CH a également constitué un petit panel de pharmaciens- bénévoles prêts à intervenir si besoin dans les autres centres.

1.3) Développement d’un pôle d’échange réalisé sous forme d’un site internet www.aspts.psf.ch  

Lors de l’évaluation, les centres de santé ont souhaité pouvoir disposer d’un outil permettant l’échange de médicaments entre centres de soins médicaux aux sans-papiers. Il avait en effet été observé une grande disparité entre les centres de soins en Suisse, certains disposant d’importants stocks de tels médicaments alors que d’autres en manquaient cruellement.


Pour pallier à ce problème a donc été mis sur pied par PSF-CH un pôle d’échange Internet (www.aspts.psf.ch) dans le but de gérer les besoins ponctuels et urgents en médicaments de chaque centre. Il permet d’offrir à chaque centre un moyen d’échanger sur les opportunités de dons en médicaments qui se présentent, sur les besoins urgents en médicaments ou sur l’échange d’informations liées aux sciences du médicament.


Par le biais de ce site, PSF Suisse a également la possibilité de transmettre les offres de médicaments non utilisés et de matériel médical qui lui parviennent de la part de pharmacies suisses ou de certaines industries pharmaceutiques.


Depuis sa mise en ligne, des messages offrant ou demandant une cinquantaine de produits ont été postés. Certaines pharmacies ayant ensuite été directement contactées sans passer par PSF ou le pôle, il est actuellement difficile d’évaluer le degré d’efficacité de cet instruments. D’après un premier sondage auprès de centre de santé, le degré de satisfaction de ces derniers par rapport à cet instrument est élevé. Une étude plus approfondie sera toutefois menée à ce sujet courant 2011, afin de procéder à d’éventuels ajustements si besoin.

1.4) Mise en place de partenariats pour le don de médicaments

PSF-CH a réalisé une base de données en médicaments utiles dans les consultations de premier recours en se basant sur la liste des médicaments essentiels éditée par l’OMS et la liste de médicaments de 1er recours utilisée en consultation ambulatoire des HUG. Cette base de données répertorie d’une part les médicaments de 1er recours et d’autre part les médicaments de conseils. Ces bases de données ont permis d’estimer le besoin en médicaments de chaque centre sur une période de 6 mois et de chiffrer également l’estimation globale.

Il est ainsi possible à PSF-CH d’évaluer les besoins en médicaments et de pouvoir négocier avec les industries pharmaceutiques.

PSF-CH, à ce jour, a approché trois industries pharmaceutiques du générique établies en Suisse. Pour l’instant, l’une de celles-ci a répondu favorablement, et une stratégie de partenariat est en cours. Des contacts avec  deux autres maisons pharmaceutiques de génériques ont été réalisé,s afin d’établir une perspective de partenariat.

2) Communication et apport de compétences au sein de la Plateforme nationale pour les soins médicaux aux sans-papiers

2.1) Présentation et suivi du projet auprès des membres de la Plateforme

Lors des différentes séances de la Plateforme, PSF-CH a présenté le développement et le suivi du projet. Les échanges ont  été réalisés soit en  plénière, soit par courrier ou par entretien.

Les échanges avec les membres de la Plateforme ont permis de réaliser les activités au plus près des besoins et de façon très pertinente. 

2.2) Prises de position, soutien d’engagement


PSF-CH, en tant que membre de la Plateforme, a participé aux différentes activités de celle-ci. Elle s’est engagée en soutenant des prises de positions, des campagnes quant à l’amélioration de la prise en charge médicale des sans-papiers en Suisse. PSF-CH a porté de son aide dans la rédaction de documents de communication de la Plateforme.

Lieu d'intervention

Pays: 
Suisse

Le projet est mené sur l'ensemble du territoire helvétique. PSF Suisse intervient plus particulièrement en appui au centres de santé pour sans-papiers et personnes en situation de précarité, membres de la Plateforme nationale pour les soins médicaux aux sans-papiers.

Centres de santé membres de la Plateforme nationale pour les soins médicaux aux sans-papiers

  • Antenna MayDay, MSF Tessin - Lugano

 

Contexte

Les sans-papiers en Suisse


La Suisse compte sur son territoire entre 90 000 et 300 000 personnes dépourvues de titres de séjour, dont la plupart exerce des activités pénibles et vit dans des conditions précaires. Ces facteurs, conjugués au stress lié à leur situation illégale, se répercutent sur leur santé et leur bien-être. Or, même s’ils sont malades, ils ne recourent aux services de santé qu’en cas d’urgence.

Pourtant, le droit à la santé et à une assistance médicale est un droit fondamental universel. L’article 12 de la Constitution fédérale stipule qu’en Suisse, toute personnes dans une situation de détresse peut obtenir de l’aide, notamment des soins médicaux indispensables à sa survie.

Plateforme nationale pour les soins médicaux aux sans-papiers


A l’initiative de la Croix-Rouge Suisse et sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) s’est mise sur pied en 2006 une plateforme nationale pour les soins médicaux aux sans-papiers, rassemblant des personnes et institutions actives, aux niveaux local et national, dans le domaine des soins médicaux aux sans-papiers en Suisse. Conçue comme un espace privilégié de réflexion et d’action commune parmi les professionnels de soins aux démuni-e-s, elle offre des possibilités de collaboration en réseau, d’information mutuelle et de partage d’expériences en matière d’assistance médicale aux sans-papiers. Les échanges possibles par ce biais permettent également de coordonner les recherches en cours et les projets futurs.

Considérant que l’aide de proximité ne peut se concevoir sans une action au niveau national, et dans une optique de santé publique, Pharmaciens sans Frontières Suisse (PSF-CH) collabore depuis 2007 au sein de la Plate-forme nationale pour les soins médicaux aux sans-papiers.

Celle-ci s’adresse prioritairement aux personnes migrantes sans-papiers vivant en Suisse et a pour objectif principal de développer, à partir des synergies existantes entre les acteurs de la santé en Suisse, un espace cadré de collaboration sur les recherches et les projets dans le domaine du suivi médical des sans-papiers en Suisse.

PSF Suisse a souhaité compléter l’approche interdisciplinaire de la Plateforme en apportant son aide technique, logistique et de conseils scientifico-pharmaceutiques aux centres de santé liés à la Plate-forme. PSF-CH a ainsi développé le projet «  Accès à la santé pour tous : en Suisse aussi ! », qui vient compléter les ressources en personnel qualifié de la Plate-forme et proposer les compétences de pharmaciens.

Population cible: 

Les personnes migrantes sans-papiers présentes sur le territoire suisse, indépendamment de leur origine, de leur confession ou de leur statut social et dont les prestations d’assurances sont inexistantes. Plus généralement, les personnes en situation de précarité fréquentant les centres de soins membres de la Plateforme nationale pour les soins médicaux aux sans-papiers font également partie du public cible de notre projet.

Other infos

Durée du projet: 
2 ans

Partenaires