Depuis le début de la pandémie de la Covid-19, PSF Suisse a redoublé de soutien auprès des plus vulnérables et du personnel soignant, qu’il s’agisse de les former aux bons gestes barrières et au respect des règles sanitaires à intégrer dans le traitement d’un patient positif ou encore de produire de la solution hydroalcoolique et des masques testés.

Formation

Si la Covid-19 a impliqué des bouleversements dans la mise en œuvre des projets de PSF Suisse, elle l’a également conduite à se réinventer et à faire preuve de flexibilité face aux besoins urgents du terrain, en particulier la professionnalisation du personnel de santé, qui est au cœur de son intervention. Pour rappel, à Madagascar, les pharmacies des centres de santé avec lesquels PSF Suisse collabore n’emploient pas de pharmacien, mais des paramédicaux et une majorité de collaborateurs sans aucune formation de base dans le domaine médical.

E-learning

Depuis plusieurs semaines, PSF Suisse met l’accent sur le développement d’une formation de base et d’outils de prévention en ligne afin de s’adapter au mieux à ces nouvelles contraintes, en collaboration avec Pharm-Ed (une plateforme éducative gratuite, sous l’égide de l’Université de Genève et des Hôpitaux Universitaires Genève).

L’objectif ici visé est d’orienter le travail sur le terrain sur la mise en pratique des acquis de base en e-learning ainsi que d’adapter et de développer la pratique dans le contexte de chaque service de pharmacie concerné. Sept modules de formation sont en cours de développement, constitués de vidéos, de présentations PowerPoint et de quiz d’évaluation. Les thématiques abordées vont couvrir des sujets tels que les différents types de médicaments, les doses et posologies ou encore les bonnes pratiques pharmaceutiques.

Cette future plateforme est aussi une réponse au renouvellement des collaborateurs-trices au sein des équipes locales. Elle constitue également une opportunité́ pour les autres professionnels de santé́ malgaches de bénéficier des formations dispensées.

Une approche similaire sera développée en Tanzanie.